mercredi 18 janvier 2017

Dynamics 365 : Création d'un nouvel éditeur de solution

Présentation


Avant de se lancer dans la configuration de Dynamics 365, il est important d’organiser sont projet.
Les modifications des personnalisations est centralisée dans une solution.

Une solution est composée d'un nom, d'un nom technique, d'un éditeur, d'une version, d'une description et d'une page HTML de configuration.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur l'éditeur de la solution.

Comme son nom l'indique, l'éditeur permet d'identifier l'auteur des modifications présentes dans la solution associée.

Création de l'éditeur

Pour créer un nouvel éditeur, se rendre dans "Paramètres / Personnalisations / Éditeur", cliquer sur Nouveau.




Remplir les champs suivants :

  • Nom complet : Détermine le nom de l'éditeur
  • Nom : Nom technique donné à cet éditeur
  • Préfixe : Choisir des lettres qui représentent le préfixe des nouveaux composants créés dans la solution
Exemple : J'ai créé une nouvelle entité, son préfixe technique est "jul_"


  • Préfixe de valeur d'option : Choisir la valeur associée par défaut à la première option d'un nouveau groupe d'option 
Exemple : J'ai créé un nouveau groupe d'option, la première valeur a bien 97347 en préfixe technique 


Pour chaque nouveau projet Dynamics, il est intéressant d'identifier les nouvelles personnalisations des standards (et plutôt que d'avoir des préfixes "new_" trop impersonnels).

Bug rencontré dans un cas client

Dans le cadre d'un nouveau projet, un collègue a rencontré un bug de livraison de solution dans un environnement de recette.

Le contexte était le suivant : 
Deux solutions possédant deux éditeurs différents sur l'environnement de développement.

Actions réalisées :
Dans la première solution, un groupe d'option a été créé avec des valeurs de liste.
Dans la seconde solution, ce même groupe d'option a été édité ==> Ajout d'une nouvelle valeur

Les solutions ont été exportées en gérées.

Résultat :
La première solution a été importée avec succès mais l'import de la seconde a planté.
La raison a été directement lié à l'éditeur du groupe d'option concerné.

Conclusion :
Ce bug est sûrement isolé mais je peux conseiller de ne pas travailler sur des éléments communs dans deux solutions livrées ensuite en gérées sur un même environnement.